ADIU MOUNDE

logo - mesange  Bienvenue chez Aramond.fr ! promenades et recherches en Pyrénées centrales

Pour accéder aux publications de la librairie et des éditions Aramond : http://aramond-shop.fr/

pour accéder aux promenades filmées, commentées ici : https://www.youtube.com/user/Aramond09

N’hésitez pas à commenter les articles ! pas besoin d’inscription…

Vous trouverez ici un certain nombre d’éléments concernant la préhistoire et l’histoire des Pyrénées centrales, avec dans l’ordre chronologique, les périodes paléolithiques, mésolithiques, néolithiques, protohistoriques, romaines, vascones du Ve au Xe siècles, médiévales, royales… révolutionnaires, napoléoniennes, et puis enfin, en chiffre rond depuis 1880, démocratiques et républicaines – comme nous le sommes encore. Les périodes Vascones sont peu connues, et le plus souvent mal intégrées dans des synthèses universitaires qui ne mentionnent généralement que les Mérovingiens en les confondant avec les Vascons ; or, on sait très bien et depuis longtemps, tant en archive qu’en archéologie les données abondent (orfèvrerie de style aquitain), que les Mérovingiens n’ont que très peu passés la Garonne, que leurs quelques victoires militaires n’ont été qu’éphémères et sans suites. La constitution ultérieure des comtés pyrénéens vers le Xe siècle, montre bien de même le peu d’attache de ces pays gascons avec les pouvoirs lointains. C’est pourquoi ces périodes Vascones seront ici tout particulièrement recherchées, prospectées, analysées… pour être replacées à l’échelle des villages, des vallées, des maisons et des familles… qui sont les cellules de base les plus fermes des sociétés pyrénéennes, et plus généralement rurales. L’accent sera mis aussi, en ce même sens « villageois », critique et affirmatif, sur les périodes préhistoriques – avec une occupation fondatrice (une anthropisation) dès les premières déglaciations – et bientôt, vers le IVe millénaire avant notre ère pour les hautes vallées frontalières, d’une agriculture et d’un pastoralisme qui sont les fondements nourriciers et paysagers les plus établis des pays de montagne, ceux de la plus longue durée !

Pour les périodes historiques, nous utiliserons la dénomination Pyrénées centrales de Gascogne ou Vasconie ou plus simplement et largement Gascogne – car telle est l’unité, l’identité, de par la langue et les mœurs, de par la culture.

Ces données sont issues des mes travaux et publications sur le Couserans, le Castillonnais, sur ces pays des Pyrénées centrales frontalier avec l’ Espagne, la Catalogne et l’ Aragon – comme il y en a tant du Roussillon aux pays Basques, en passant par le comté de Foix, le Couserans, le Comminges, la Bigorre, le Béarn, la Navarre.

Jérôme Ramond – avril 2016